L’élevage

DSC_0149

Le but de notre élevage est d’obtenir des chevaux sur lesquels on peut compter en toutes circonstances. Ils doivent pour cela pouvoir s’adapter facilement à toute nouvelle situation, ils doivent aussi savoir se débrouiller seuls autant que possible. Ils doivent être mentalement fort, ce qui passe, à notre avis, par une bonne sociabilisation dans leur troupeau. Nous avons fait le choix de faire confiance à nos chevaux. Nous les laissons vivre en troupeau naturel, c’est à dire les juments avec l’étalon et les poulains de l’année. Nous ne séparons pas les juments qui mettent bas, l’étalon veille sur leur sécurité les jours autour de la naissance et il prend cette tâche à cœur. Il joue également un rôle important auprès des poulains, qui le prennent souvent comme modèle. Seules les juments qui ne doivent pas être saillies sont sorties du troupeau pour en former un autre.

Notre expérience du voyage nous a montré qu’un bon cheval de voyage doit pouvoir s’accommoder chaque jour de ce qu’il trouve à manger et en tirer le meilleur parti. Nos chevaux évoluent donc dans différentes parcelles, certaines riches en herbes, d’autres riches en châtaigniers,  toutes présentent de forts dénivelés, des abris naturels (rochers, arbres), de l’eau naturelle du petit affleurement de source au torrent. Certaines juments partent pour l’été en estives avec leur poulain, sur les sommets des montagnes.

Nos chevaux savent trouver l’eau où elle est, la nourriture selon les saisons, ils s’accommodent des fougères, glands, châtaignes, orties, ronces, sans aucun problème. Nous les laissons choisir leur menu, ne fauchons pas les plantes toxiques, n’éloignons pas les dangers. Les jeunes apprennent à les éviter en regardant les vieux faire. L’hiver, ils sont complémentés par du foin et un peu d’aliments divers, jamais à heure fixe, et en variant les apports.

Enfin, nos chevaux sont tous sélectionnés pour leurs qualités de rusticité, endurance, un physique irréprochable, avec un soin tout particulier pour la ligne du dos, les membres et les pieds. Nos chevaux doivent tous être physiquement capables de partir sur de longs trajets avec toute une bagagerie sans souffrir. Ils sont également sélectionnés pour leur mental, on doit pouvoir leur faire confiance même dans les situations les plus périlleuses.

Nous avons bon espoir que les poulains de Miru Beltxa, élevés dans des conditions naturelles, tout en étant très proches de l’homme, héritent des qualités de leurs parents et deviennent de parfaits chevaux de voyage, de raids et d’endurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *